Couverture du livre "la place de la victime dans le procès pénal" de Léa Castellon

« La Place de la victime dans le procès pénal » – Léa Castellon

L’autrice

Léa CASTELLON est docteure en droit privé et en sciences criminelles, avocate et passionnée de droit pénal. Elle a participé à la sixième édition des Feuilles d’automne des écrivain·es handicapé·es et des autres le 9 novembre 2019.

 

La Place de la victime dans le procès pénal – L’Harmattan – 2019

La place de la victime au sein du procès pénal est complexe et ambiguë. L’évolution contemporaine du droit positif permet désormais à la victime de bénéficier de droits et de moyens d’action dans le procès pénal qui lui garantissent un véritable rôle.

 

Par exemple, comme le ministère public, la victime peut déclencher l’action publique et demander la réparation du préjudice subi. La victime n’est plus la grande oubliée du procès pénal, elle est devenue une partie à part entière qui bénéficie d’un rôle légitime au regard du principe de l’égalité des armes et de l’aide essentielle qu’elle apporte dans la recherche de la vérité.

 

Toutefois, en dépit d’un renforcement manifeste du rôle de la victime dans le procès pénal, un déséquilibre des droits et des moyens d’action persiste entre les parties dans chaque étape de la procédure pénale. Une amélioration de la procédure pénale est donc toujours nécessaire pour sauvegarder les droits de la victime et empêcher celle-ci d’être injustement mise à l’écart.

 

Ce travail de recherche vise à donner au lecteur, praticien ou étudiant, un état des lieux clair et enrichissant de la place actuelle de la victime dans le procès pénal.

 

Vers le site de l’éditeur

Contact

Écoute violence femmes handicapées

Tél : 01 40 47 06 06
Appel anonyme non surtaxé

JOIGNABLE LE :
LUNDI DE 10H À 13H ET DE 14H30 À 17H30
JEUDI DE 10H À 13H

LES FEMMES DÉFICIENTES AUDITIVES PEUVENT NOUS CONTACTER PAR COURRIEL : ecoute@fdfa.fr






    Plan du site
    Haut de page