BMC Heath – Article « A national survey on violence and discrimination among people with disabilities » – 2018

Une étude danoise a été réalisée en 2018 sur la thématique des violences et discriminations faites aux personnes handicapées. Celle-ci a une approche intersectionnelle car elle prend en compte le type de handicap mais également le sexe des personnes.

 

Méthodologie : 18 019 personnes ont été interrogées ; parmi elles, 4 519 avaient un handicap physique et 1 398 déclaraient un handicap mental.

 

Conclusions : cette étude à grande échelle soutient la recherche existante montrant que les personnes handicapées ont un risque plus élevé d’être victimes de violences que les personnes dites « valides ». Aussi, l’étude révèle que les personnes handicapées mentales sont significativement plus victimes de violences et discriminations que les personnes handicapées physiques. Ni la gravité, ni la visibilité de l’invalidité ne semblent être un facteur significatif de risque de violences.

 

Enfin, les résultats confirment que le sexe est une donnée essentielle lorsque la question des violences est abordée. Les femmes handicapées déclarent davantage de violences sexuelles, des humiliations et des discriminations graves.

 

Auteur·es : Jesper Dammeyer and Madeleine Chapman

 

Lire l’Article de BMC Heath « A national survey on violence and discrimination among people with disabilities » publiée le 15 mars 2018 (attention, l’article est en anglais) (343Ko)

Contact

Écoute violence femmes handicapées

Tél : 01 40 47 06 06
Appel anonyme non surtaxé

JOIGNABLE LE :
LUNDI DE 10H À 13H ET DE 14H30 À 17H30
JEUDI DE 10H À 13H

LES FEMMES DÉFICIENTES AUDITIVES PEUVENT NOUS CONTACTER PAR COURRIEL : ecoute@fdfa.fr






    Plan du site
    Haut de page